Comptafrance Le Mans

agence comptafrance Le Mans

Comme les autres cabinets Comptafrance, Celui du Mans est une entité de la Holding du même nom, détenue pas des associés, experts comptables et commissaires aux comptes, et dont le siège est à Bourges.

Le 10 décembre 2018 fut une date essentielle pour le cabinet du Mans. Il a emménagé dans ses nouveaux locaux, pour des conditions de travail vraiment idéales, agrémentées de convivialité. Tout le monde en convient, y compris les clients ! « Les seize collaborateurs ont été sollicités pour donner leur avis et orienter l’architecte d’intérieur. Ça n’a l’air de rien mais c’est un élément déterminant, à l’image de notre façon de travailler au quotidien. Concertation, échange et partage des compétences, sur certains des 350 dossiers que gère le cabinet ».

Si certains collaborateurs sont des spécialistes du social, d’autres se concentrent sur la comptabilité pure et dure, certains interviennent sur l’expertise comptable ou le commissariat aux comptes. Par ailleurs, bien qu’il y ait de grands secteurs d’activité, métiers de bouche, CHR, BTP… Les collaborateurs ont des activités diversifiées, c’est bon pour la connaissance. « C’est là que s’exprime notre différence : il y a toujours un référent par dossier, voire deux, pour que le client se sente épaulé et considéré ».

La dématérialisation ? Au rythme de nos clients

« On ne presse pas nos clients de passer au numérique, mais on fait en sorte de simplifier les choses ». Les relevés bancaires sont dématérialisés depuis vingt ans déjà, idem pour les liasses fiscales et les télédéclarations. Reste les documents amonts, factures d’achat et factures clients, matière première de l’expert-comptable. « Nous essayons d’installer des systèmes qui puissent capter directement l’information dans un mode que nous pourrons ensuite récupérer ». Les process sont longs et complexes, le client doit encore scanner les informations ; dans des formats qui ne sont au final pas tous utilisables. La digitalisation se fait pourtant au fil des générations. « Nous travaillons à de nouvelles missions et de nouveaux services, pour simplifier la vie des entrepreneurs, leur retirer une part de l’administratif qui les empoisonne ».

La formation des jeunes collaborateurs

Le relationnels est essentiel entre les générations de collaborateurs. Nous mettons l’accent sur la fidélisation des jeunes et le souci de transmission de l’acquis des anciens. Les apprentis sont parrainés, le tuteur explique, partage et transmet son savoir.

L’autonomie s’acquière ainsi en quatre ou cinq ans pour mettre les jeunes dans les meilleures conditions, dans une profession très technique, qui évolue chaque jour ou presque.

« De l’huile dans les rouages »

Luc Rolland

Luc Rolland est associé Comptafrance et dirige le cabinet du Mans. Une équipe de seize personnes aux côtés de 280 clients, pour un peu plus de 350 dossiers.

« Mettre de l’huile dans les rouages, c’est un peu le fond de notre métier. Faire en sorte que l’entreprise que l’on accompagne passe les étapes naturelles de sa croissance.

La mission de base est assez classique : révision des comptes, bulletins de salaire, paiement des charges et déclarations sociales… Mais ce qui fait la différence et ce pour quoi nos clients s’appuient sur nous, c’est le soin que nous apportons à la particularité de chaque entreprise. De la sortie d’un groupement à une fusion ou acquisition, de la création d’une SCI aux options fiscales à définir, la réflexion est souvent nourrie d’échanges avec les clients, les banques et les avocats.

Nos clients ont souvent ma ligne directe ou celle de leur personne dédiée au sein du cabinet. L’échange est essentiel et l’on garde ainsi un œil au-dessus de leur épaule ».

Charlène Carreau

Pas le droit à l’erreur

Charlène est l’exemple de l’intégration réussie. Entré en Diplôme de Comptabilité et Gestion en alternance pour 2 ans, elle est chez Comptafrance depuis 2012.

Charlène gère un portefeuille de 50 clients, artisans et commerçants. « Le plus difficile est de disposer de tous leurs éléments, observe-t-elle, y compris ceux auxquels ils ne pensent pas, comme les primes exceptionnelles, le revenu du conjoint quand on s’occupe du couple. La bonne gestion suppose qu’on les connaisse de mieux en mieux. Donc on communique beaucoup, sans forcément les voir ».

« Par ailleurs, on doit se tenir au courant des lois, des modifications fiscales, des process nouveaux. Pour cela, on participe à des réunions très régulières pour évoquer la loi de finance, les jurisprudences, les revenus fonciers, l’IR et bien sûr le prélèvement à la source. On partage énormément pour ne jamais être pris à défaut ».

Léa Pimenta

Attentif à chaque détail

Recrutée il y a trois ans, Léa travaille en binôme avec Nicole, sa tutrice lorsqu’elle était en formation. « Le but est qu’à son départ à la retraite en mars 2021, je sois en capacité de prendre le relai ». De statut d’assistante, Léa gère désormais ses propres dossiers ; beaucoup de BNC et de professions libérales.

« Notre particularité est d’être pointilleux, poursuit-elle, attentifs à chaque détail, en particuliers lors de la saisie des pièces comptables, mais ensuite pour le conseil, la vérification et les liasses ».

Jean-Claude Nicolas

L’image de la convivialité

Depuis les années 90, il est la porte d’entrée de tous les clients, le premier contact et donc la vitrine de l’entreprise. Comptable collaborateur, Jean-Claude Nicolas reconnais la voix de la majorité des interlocuteurs qui appellent le cabinet. Pour eux, il fait la saisie et la mise à jour des dossiers, établie les bulletins de paie, les déclarations sociales et les contrats de travail, prend les rendez-vous avec les collaborateurs, reçoit les éléments comptables pour les TVA mensuelles.

Son vouvoiement respectueux n’empêche pas le lien humain et la cordialité. « Un prospect qui appelle doit avoir un RDV dans les 48h », dit-il. Jean-Claude dresse la « carte d’identité » de l’entreprise ou du prospect. « Le + Comptafrance, c’est la convivialité, et les clients s’y retrouvent ».

ASTR Antennes & Réseaux

« C’est pour ces compétences multiples que je m’appuie sur Comptafrance. Ainsi, les gens qui y travaillent font virtuellement partie de mon entreprise ».

Mulsanne Optique

« Ils nous ont aidé à faire les choix rapidement, quelques jours ont suffi, le vendeur était pressé. Luc a tout étudié avec l’avocat : prévisionnel, bilans et perspectives. Comment relancer l’affaire ? Evaluer le potentiel avant de valider le dossier »

Notre adresse

8 boulevard René Cassin

72100 Le Mans

Téléphones

T : 02 43 50 15 20

F : 02 43 50 15 39

Nos horaires

Du lundi au vendredi

8h30 – 12h00 et 14h00 – 17h30

Votre contact

COMPTAFRANCE - cabinet comptable - Le Mans - Chartres - Alençon

Mr. Luc ROLLAND

Directeur – Expert-comptable –
Commissaire aux comptes

CONTACTEZ VOTRE AGENCE



SOUSCRIRE A NOTRE NEWSLETTER

SendinBlue Newsletter